Katherine Husser : qui suis-je ?

Je m’appelle Katherine Husser, et je suis magnétiseuse et énergéticienne à Strasbourg depuis des années. Mon cabinet est installé à la Petite France.

Née dans une famille « classique » sans aucune ouverture énergétique, j’ai grandi avec des spécificités et des capacités particulières que je gardais secrètes, car je ne les comprenais pas.
Et puis j’avais cette envie d’aider l’autre… Cette envie qui m’avait peut-être été transmise par mon éducation. En effet, mes frère et soeur et moi-même avons été élevés avec cette valeur importante qu’est le respect et l’aide de l’autre.

Après des années de recherches pour comprendre les phénomènes « extra-ordinaires » que je vivais, j’ai fait la rencontre nécessaire… j’ai rencontré cette médium qui m’a expliqué que je devais me lancer dans les soins énergétiques… Alors, j’ai essayé… et ça a fonctionné ! Je me suis mise à « réparer » tout ce qui passait autour de moi. J’ai commencé doucement avec les panaris, les entorses des orteils, les séquelles d’accidents et puis aussi le vieux chien de mon amie qui avait l’arrière-train qui tombait. Et puis en même temps, j’ai continué le travail personnel que j’avais entrepris sur moi.

A partir de ce moment l’Energie était lancée. C’était plus fort que moi. Un appel. Une évidence.
Alors s’est enclenché un grand chemin d’apprentissage couplé encore et toujours à une quête d’évolution personnelle, que je poursuis d’ailleurs en permanence (méditation, Reïki, hypnose, relaxation, médecine chinoise, chi gong,…). Car il faut prendre soin de soi pour aider l’autre.
Il m’a donc fallu partir, aller apprendre, pour acquérir ce que personne dans ma famille n’avait pu me transmettre. Je suis donc allée me former en magnétisme, en Reïki, en Reconnection, en fleurs de Bach… J’ai rencontré de très belles personnes qui m’ont aidée à avancer, et dont certaines m’accompagnent toujours… et je les en remercie !

Souvent dans les familles on parle d’un don de père ou de mère en fils ou en fille. En fait, il me semble que c’est plutôt une transmission dont il s’agit. Un enseignement. Pour moi il n’y avait personne dans ma famille. Même si, bien plus tard, j’ai découvert le pendule de mon grand-père et que je sais maintenant que c’est lui qui est à l’origine de mes possibilités. Et pour mes enfants, certains diront certainement qu’ils ont un don familial, mais il y a surtout que je leur enseigne ce que je sais.

Je sais maintenant quel est le sens de ma vie. Je suis sur cette terre pour aider, pour aider les autres à aller mieux, pour soulager à l’aide des mains, de ma parole et de ma présence. Et les techniques énergétiques sont l’outil qui m’a été donné pour cela.
Alors peut-être aurons-nous l’occasion de nous rencontrer !

Katherine Husser, magnétiseuse et maître reiki à Strasbourg